Le fameux mode Autopilot disponible dans certains modèles de Tesla n’a pas rassuré tout le monde. Mais Elon Musk veut faire parler les chiffres.

tesla-autopilot-2

Lors de la sortie de son mode Autopilot, la marque Tesla a dû faire face à plusieurs critiques des constructeurs concurrents, notamment Jaguar, qui avait déclaré que l’acte était « irresponsable ». Pourtant, les premiers retours montrent que le système fonctionne plutôt bien. Elon Musk, patron de Tesla, aimerait justement enfoncer le clou avec des statistiques.

C’est lors d’une discussion avec Ketil Solvik-Olsen, le ministre des transports et des communications norvégien, que le truculent chef d’entreprise a expliqué que l’autopilot réduisait significativement la probabilité d’avoir un accident. Musk indique qu’il avait noté 50 % d’accident en moins, ce qui est effectivement un chiffre intéressant.

« La probabilité d’avoir un accident et 50 % moins élevée lorsque vous utilisez le mode Autopilot. Même avec notre toute première version. On peut calculer les chiffres moyens d’accidents par kilomètres parcourus, un accident étant défini par le déploiement de l’airbag. Même avant nos mises à jour, c’est deux fois plus efficace qu’un être humain. »

tesla-autopilot

Lorsque l’Autopilot est activé, le volant tourne en effet tout seul, mais le conducteur peut récupérer le contrôle de son véhicule. Tesla travaille actuellement sur des mises à jour qui empêchent les conducteurs voulant tester les capacités du logiciel d’adopter des comportements dangereux.

Une erreur dans l'article ? Proposez-nous une correction