Adibou disait : « Apprendre en s’amusant, y’a qu’ça d’vrai calice ! » Puis l’école a lentement effacé son doux visage et l’apprentissage a pris un goût amer. Les professeurs sont devenus des bourreaux, le bahut un pénitencier et l’enseignement une punition. C’est alors qu’intervient l’Internet. The ALMIGHTY Internet. Sur cette toile blanche qu’est le web, des passionnés se décident à porter haut et fort les couleurs de leur discipline : en physique, biologie, astronomie, mathématiques et tout un tas d’autres. Ils viennent de tous les horizons puisqu’ils sont cinéastes mais aussi scientifiques, comédiens ou même simples amateurs. Et malgré leurs différences, il ont tous adopté une règle fondamentale : ne jamais dissocier l’apprentissage de l’amusement car c’est là que réside la clé de l’éducation. Voici six YouTubeurs de vulgarisation scientifique qui sauront vous remettre sur le chemin de la connaissance. Et avec le sourire s’il vous plait !

e-penser

bruce-e-penser

La chaîne e-penser est aujourd’hui une référence en matière de vulgarisation scientifique sur le web français. Bruce Benamran explique avec aisance les phénomènes naturels peu connus ou incompris du grand public. Il parle de sujets complexes en partant de questions anecdotiques et amusantes comme « Pourquoi les feux rouges sont rouges ? » ou « Pourquoi bâiller est contagieux? » Avec des titres racoleurs comme « Le lieu le plus dangereux de France« , il attire notre attention pour finalement nous expliquer que l’endroit où nous avons le plus de chances de mourir est notre lit, car c’est là que 70% des gens meurent. Aujourd’hui, e-penser est la référence en terme de vulgarisation scientifique sur YouTube.

DirtyBiology

léo-dirty-biology

DirtyBiology, c’est une chaîne qui fait du bien. Créée en 2014 par Léo Grasset, l’émission a pour but de décortiquer (parfois démystifier) théories et croyances scientifiques. Léo parle de biologie, de botanique et de physique tout en considérant les questions sociales qui en découlent. Par exemple, dans le 20e épisode de DirtyBiology, sobrement intitulé « Sommes-nous humains ?« , le jeune vidéaste remonte aux origines de l’homo sapiens pour en déduire que nous ne sommes en effet pas vraiment humains. Et si ces conclusions sont souvent sujettes à débat (car elles font intervenir des considérations sociales), elles se fondent sur de nombreux arguments et on en ressort toujours grandi.

D’autant plus que la réalisation de DirtyBiology (oui, des vidéos « pro », ça existe sur Youtube !) est originale et se renouvelle à chaque épisode. Vous en avez marre de voir Léo dans sa chambre ? Pas de souci, dans la vidéo suivante, vous le retrouverez en pleine savane africaine en train étudier les rayures des zèbres. La chaîne possède trois formats de vidéos différents : les « DBY » (DirtyBiology, l’idée originale), les « LetsPlayScience » (un concept participatif dans lequel Léo résume et compile les théories proposées par les internautes à partir d’une question posée sur les réseaux sociaux) et « Ctrl+F » (un format à la Bref dans lequel Léo narre ses recherches sur le web, toujours à partir d’une question qu’il se pose, telle que « Comment déplacer la planète ?« ) Allez jeter un coup d’œil à DirtyBiology, ça vaut le détour !

MicMaths/Mickaël Launay

mic-maths-mickael-launay2

Je détestais les maths à l’école. Et pourtant quand on m’a conseillé de regarder MicMaths à la rédaction, je suis instantanément tombé sous le charme. Mickaël Launay s’est donné la dure tâche de nous émerveiller grâce aux mathématiques et c’est réussi. Le matheux-vidéaste exploite les problèmes et propriétés des nombres de façon ludique et éducative. En partant d’une situation bien réelle et comprise par tous, il nous surprend grâce à la magie des chiffres. Découvrez les plus grand nombres calculables, les cinq problèmes simples mais jamais résolus ou encore comment gagner au jeu des bâtonnets de Fort Boyard en utilisant les maths. Et comme exemple de vidéo, je vous propose de regarder ce tour de force qui fait intervenir logique et graphes… le tout au sein d’une enquête à la « Sherlock Holmes ». On en reste bouche-bée.

Scilabus

scilabus-viviane

Voici Scilabus, une chaîne scientifique animée par Viviane Lalande, expatriée française au Québec qui étudie à Polytechnique Montréal. Ici, pas de longues tirades théoriques : place aux expériences ! A chaque vidéo, Viviane se donne pour but de partager ses questionnements et d’apprendre grâce à la pratique. Les poils repoussent-ils vraiment plus vite quand on les coupe au rasoir ? Est-on plus grand le matin que le soir ? Vous avez certainement une réponse toute faite pour chacune de ces questions. Mais est-ce la bonne ? Scilabus se donne pour mission de démystifier certaines croyances ou tout simplement d’expliquer les phénomènes du quotidien avec les moyens du bord.

Les chroniques écologiques du professeur Feuillage

professeur-feuillage-sophie

Certainement la chaîne de vulgarisation scientifique la plus rafraîchissante que j’ai pu trouver durant mes recherches. Le professeur Feuillage (Mathieu Duméry) et son assistante Sophie (Lénie Cherino) militent pour la cause écolo à coup de références grivoises et de blagues pipi-caca entièrement assumées (les récurrences du « prout » sont selon moi un message subliminal visant à nous faire comprendre le trop plein de CO2 que nous rejetons dans l’air) dans une ambiance faussement vieillotte. Et pourtant, elles n’empêchent pas le propos d’être recherché : la réalisation est travaillée, les décors, costumes et accessoires au poil.

On se croirait de retour dans le camion de « C’est pas sorcier », à l’époque où Jamy et Fred nous expliquaient la science à l’heure du goûter. On était scotché ! Et aujourd’hui, c’est rebelote. Quinze ans plus tard (bien plus pour certains) on retrouve le labo, l’ardoise, les dessins explicatifs… et les décolletés de Sophie. Ben oui, on a tous grandi entre temps. Et tandis que la complicité des deux personnages se renforce au fil des épisodes, on en apprend toujours plus sur la disparition des abeilles, les éoliennes ou encore le pétrole. Loin d’exercer une critique à sens unique de l’industrie et des ressources fossiles, le professeur Feuillage pèse le pour et le contre, évoque les avantages et les inconvénients. Bref, si vous aimez les filtres VHS et les dildos mais que les questions écologiques vous préoccupent, je vous en conjure, donnez sa chance au professeur Feuillage.


(Chapeau à la réalisation de Hadrien Genest !)

Poisson Fécond (Bulles Fécondes)

chris-poisson-fecond

Pour finir, voici un personnage qui divise les internautes : Chris de la chaîne Poisson Fécond. Au Khundhar (le nom de son entreprise -voyez l’personnage) les concepts de vidéos ne manquent pas. Mais, nous nous attardons plutôt sur la playlist « Bulle Féconde » ou « La Bulle ». Dans cette émission, Chris présente un grand nom de la science : il passe en revue ses inventions et découvertes, les anecdotes sur sa vie et ses influences. Le format est travaillé, documenté et sourcé. Seuls trois épisodes sont sortis à ce jour. On y parle de Nikola Tesla, Gary McKinnon et d’Elon Musk.

Allez, à la demande générale, nous décernons à ScienceÉtonnante la mention honorable de cette liste. Sur cette chaîne, vous entendrez parler de physique quantique, de théorie des cordes mais aussi de sujets plus accessibles comme les bulles de champagne. Les formats de vidéos varient du court au long. Allez y faire un tour !

Une erreur dans l'article ? Proposez-nous une correction