Désormais, il ne faut plus dire “hardcore gamer” mais “hyperjoueur” !

Jeux Vidéo

Par Jules le

La Commission générale de terminologie et de néologie s’est penchée sur le petit monde du jeu vidéo, bourré d’anglicismes, pour franciser une partie de son vocabulaire. Ainsi, ne dites plus “hardcore gamer” mais “hyperjoueur”.

Dans son numéro du 8 avril, le Journal officiel a publié une nouvelle liste de termes et mots d’origine anglo-saxonne francisés par les bons soins de la Commission de terminologie et néologie. Et les amoureux de la langue française biclassés hardcore gamer, pardon “hyperjoueur”, vont être aux anges puisque la commission a décidé d’offrir une traduction aux nombreux anglicismes qui fourmillent dans l’univers du jeu vidéo, et tant qu’à faire, dans celui de la vidéo en ligne.

Désormais, il est de bon ton de dire :

– “Concepteur, -trice de niveaux de jeu” au lieu de “game level designer, level designer”.
– “Hyperjoueur, -euse” au lieu de “hardcore gamer”.
– “Jeu de rôle en ligne multijoueur de masse (JRMM)” au lieu de “massively multiplayer online role playing game (MMORPG)”.
– “Jeu de tir en vue objective (JTO)” au lieu de “third person shooter (TPS)”.
– “Jeu de tir en vue subjective (JTS)” au lieu de “first person shooter (FPS)”.
– “Jeu en ligne multijoueur de masse (JMM)” au lieu de “massively multiplayer online game (MMOG), MMO game (MMOG)”.
– “Jeu grand public” au lieu de “casual game”
– “Jeu vidéo à réalité intégrée (JRI)” au lieu de “alternate reality game (ARG)”.
– “Joueur, -euse occasionnel, -elle” au lieu de “casual gamer”.
– “Niveau de jeu” au lieu de “game level, level”.
– “Pratique intensive” au lieu de “hardcore gaming”.
– “Pratique occasionnelle” au lieu de “casual gaming”.
– “VAD en téléchargement définitif, vidéo à la demande en téléchargement définitif (VADTD)” au lieu de “electronic sell through (EST)”.
– “Vérification des faits” au lieu de “fact checking, reality check”.
– “Vidéo à la demande (VAD)” au lieu de “video on demand (VOD)”.
– “Vidéo à la demande par abonnement (VADA)” au lieu de “subscription video on demand (SVOD)”.
– “Visionnage boulimique” au lieu de “binge viewing, binge watching”.

Vivement la prochaine liste pour voir si la Commission francise la Lan (pardon).

Source: Source