Une norme pour la 8K

Téléviseur

Par Olivier le

La 8K est l’avenir de la 4K, et même plus que cela : c’est déjà le présent pour tous ceux qui ont les moyens de s’acheter un téléviseur 8K. Il reste quand même un point à régler : la normalisation.

Sans normalisation, les constructeurs de téléviseurs peuvent faire n’importe quoi avec la 8K, ce qui n’est pas sans poser de sérieuses contraintes pour les créateurs de contenus. C’est aussi important pour les consommateurs qui veulent être certains d’acheter un produit pleinement compatible. C’est pourquoi la 8K Association a publié la première norme officielle pour la 8K.

Le cahier des charges à respecter

Un téléviseur certifié avec la norme 8K de la 8K Association devra avoir un écran d’une définition de 7.680 x 4.320, un pic de luminosité minimale de 600 cd/m², une cadence de 24, 30 et 60 images/seconde. Il lui faudra support le codec HEVC et comporter une interface HDMI 2.1. Les appareils qui répondront à cette norme pourront sans doute afficher un logo spécifique, qui servira de boussole pour le consommateur.

La 8K Association n’en a cependant pas terminé avec la normalisation de la 8K. Le groupement va déjà fournir des caractéristiques supplémentaires à ses membres, notamment pour ce qui touche au support du HDR si important. Si l’on y trouve de grands noms comme Samsung, Panasonic ou encore TCL, deux marques importantes n’en font pas partie : Sony et Sharp.

La normalisation de la 8K ne sera donc pas un chemin tranquille et des obstacles aussi bien techniques que commerciaux risquent donc d’apparaitre. Mais l’industrie a tout à gagner à s’entendre sur la norme : c’est le gage d’une plus grande lisibilité pour les consommateurs.