Le marché du smartphone, du PC et de la tablette fait grise mine

Business

Par Olivier le

L’industrie informatique, à commencer par le secteur des smartphones, souffre actuellement. Les ventes reculent et il faudra attendre l’essor de la 5G pour que l’activité reprenne.

Le cabinet Gartner a livré ses prédictions pour l’année 2019 et elles ne sont pas réjouissantes pour les constructeurs de smartphones, de PC et de tablettes. Prenons les choses dans l’ordre : en ce qui concerne les smartphones, les livraisons vont reculer de 3,7% par rapport à l’année dernière.

En attendant la 5G

Il y a plusieurs raisons à ce manque d’appétit. D’une part, les smartphones actuels sont très endurants et solides : leurs utilisateurs les conservent donc plus longtemps, deux années et plus. Et puis les prix des modèles haut de gamme justifient aussi qu’ils servent sur la durée. D’autre part, les utilisateurs sont dans l’attente du déploiement de la 5G avant de renouveler leurs terminaux.

D’ici 2023, le temps que les opérateurs mettent en place leurs réseaux, plus de la moitié des smartphones vendus seront des téléphones 5G explique Gartner. Il y a donc de l’espoir pour les constructeurs : l’année prochaine, 3,5 millions d’unités seront des modèles 5G, puis 48,6 millions en 2023 (56% du marché). En 2028, plus de 324 millions de smartphones 5G seront vendus.

Les PC et les tablettes sont également dans une sorte de trou noir, avec un recul des livraisons de 1,5% cette année (soit 255,7 millions d’unités). Les modèles grand public sont en chute de près de 10%. La migration vers Windows 10 est désormais du passé, et le rythme de renouvellement est en baisse. Gartner estime que les besoins pour des PC neufs seront inférieurs de 10 millions d’unités d’ici 2023.

Source: ZDNet