htc-u-ultra-1

HTC prend tout le monde de surprise en annonçant ce matin ses deux nouveaux smartphones phares de 2017 : le HTC U Play et le HTC U Ultra. Deux téléphones au design presque identique, mais aux caractéristiques très différentes. Des appareils qui sont également en rupture avec ce que faisait HTC les années précédentes et qui comportent un lot d’innovations originales et intéressantes.

htc-u-ultra-1

L’annonce des deux nouveaux smartphones de HTC est presque une surprise tant les fuites autour de ces appareils ont été peu nombreuses ces derniers mois. Il suffit toutefois de jeter un coup d’œil aux images des deux smartphones pour comprendre pourquoi la marque taïwanaise a été aussi discrète : ces HTC U Play et U Ultra sont en rupture totale avec les précédents HTC One sortis ces quatre dernières années.

Un design tout en rupture chez HTC : du verre sur la coque

Commençons par le design, puisque ces deux appareils partagent la même coque. Exit la surface en métal des précédents HTC One et place à un dos en verre brillant aux reflets nacrés qui est censé « s’inspirer des propriétés des liquides ». HTC se montre très fier de ces nouvelles coques dont la couleur change en fonction de la luminosité et de l’environnement ambiants. Trois coloris seront disponibles lors du lancement : noir nacré, blanc perle et bleu saphir. La version rose poudrée arrivera un peu plus tard.

Le HTC U Ultra

Le HTC U Ultra

Le HTC U Play

Le HTC U Play

Les téléphones sont très agréables à prendre en main, mais ces coques en verre laissent apparaître beaucoup de traces de doigt. Ils sont également assez glissants. Mais il faut reconnaître que l’aspect nacré des coques est très réussi, peut-être un peu trop. Passe encore en noir ou bleu, mais les coloris blanc ou rose sont beaucoup trop flashy à mon goût. Je ne suis pas certain que cela plaise d’ailleurs beaucoup aux fans de HTC, très attachés aux coques en métal des précédents smartphones de la marque.

htc-u-play-ultra-prise-en-main-jdgeek-17

htc-u-play-ultra-prise-en-main-jdgeek-11

Si vous avez regardé de près les photos, il ne vous aura pas échappé que HTC a intégré un port USB type-C (3.1 pour le U Ultra et 2.0 pour le U Play), un capteur d’empreintes digitales sous l’écran et… a supprimé le port jack. Apple semble décidément avoir initié un mouvement.

htc-u-play-ultra-prise-en-main-jdgeek-07

htc-u-play-ultra-prise-en-main-jdgeek-08

Un second écran pour le HTC U Ultra

Si les deux téléphones disposent de deux noms différents, ce n’est pas uniquement à cause de leur taille. Le HTC U Play est le plus petit des deux. Il embarque un écran de 5,2 pouces Full HD Super LCD 3, recouvert de verre Gorilla Glass 3. Une configuration classique. Le HTC U Ultra embarque quant à lui un écran de 5,7 pouces de définition QHD auquel s’ajoute — et c’est là la surprise — un second écran de 2 pouces situé juste au-dessus.

La surprise de ce HTC U Ultra, c'est qu'il dispose d'un second écran au dessus du principal.

La surprise de ce HTC U Ultra, c’est qu’il dispose d’un second écran au dessus du principal.

Un écran qui permet d'afficher les notifications lorsque l'écran principal est éteint.

Un écran qui permet d’afficher les notifications lorsque l’écran principal est éteint.

Ce second écran n’est pas une idée nouvelle. LG l’a déjà fait récemment avec ses LG V10 et LG V20. Le principe est d’ailleurs identique. Ce second écran va permettre d’afficher des notifications, des raccourcis ou des contacts qui ne s’afficheront plus sur l’écran principal. HTC a d’ailleurs modifié la version d’Android pour que lesdites notifications n’apparaissent plus au milieu de l’écran lorsque l’on est dans un jeu ou dans une application. Ce second écran, enfin, affichera en noir et blanc les notifications et raccourcis divers quand l’écran principal est éteint. Dommage qu’il ne s’agisse toutefois pas d’un écran AMOLED, mais « juste » d’un écran Super LCD 5.

Un HTC U Ultra musclé…

La fiche technique des deux téléphones est également très différente. Le HTC U Ultra est le « vrai » flagship de HTC. Outre son écran QHD, il embarque un Snapdragon 821, 4 Go de RAM et 64 Go de mémoire interne que l’on peut étendre grâce à un slot micro-SD (jusqu’à 2 To). Il dispose également d’une batterie de 3000 mAh compatible avec la technologie QuickCharge 3.0. Il ne dispose en revanche qu’un d’un seul capteur photo au dos, de 12 MP, avec stabilisation optique, autofocus laser et PDAF.

htc-u-play-ultra-prise-en-main-jdgeek-14

Et un U Play qui tend vers le milieu de gamme

Le HTC U Play se situe plus dans le milieu de gamme. Point de Snapdragon sur l’appareil de 5,2 pouces, mais plutôt un Helio P10 en provenance de Mediatek. Un SoC associé à 3 Go de RAM et à 32 Go de mémoire interne, là encore extensible grâce à une carte micro-SD. Sa batterie de 2500 mAh est en revanche un peu décevante, mais HTC a une bonne excuse : une IA intégrée au téléphone se chargera de préserver au mieux la consommation du téléphone « en fonction des habitudes de l’utilisateur ». On en parle un peu plus bas. Enfin, on trouve un capteur de 16 MP au dos (avec stabilisation optique et Auto-HDR) et un capteur de 16 MP sur la façade (comme sur le U Ultra soit dit en passant).

htc-u-play-ultra-prise-en-main-jdgeek-03

Une erreur dans l'article ? Proposez-nous une correction