asus-zenfone-ar-live-13

Lors de l’annonce du Zenfone 3 Zoom, Asus avait bien du mal à cacher les quelques airs de ressemblance qu’il partageait avec un certain smartphone d’Apple. Mais pour ce qui est du Zenfone AR, rien de tout cela. Et ce n’est pas pour nous déplaire.

asus-zenfone-ar-live-10

Il est fort bien pourvu cet Asus Zenfone AR – il est équipé d’un processeur Qualcomm Snapdragon 821 et surtout de 8Go de RAM. Mais c’est son côté dédié à la réalité augmentée et à la réalité virtuelle qui ne nous a essentiellement intéressés pour cette première prise en main.

asus-zenfone-ar-live-01

Un smartphone compatible avec Daydream et Tango

À l’instar du Huawei Mate 9, l’Asus Zenfone AR supporte la plateforme Daydream de Google, dédiée à la réalité virtuelle. Et entre nous, l’écran de 5,7” avec une définition QHD de 2560 × 1440 s’y prête beaucoup mieux que l’écran de 5,9” avec une définition Full HD du Huawei. Mais ce n’est pas tout puisque le Zenfone AR supporte également la plateforme de réalité augmentée de Google, Tango. Et c’est peut-être avec cette réalité augmentée qu’on verra peut-être un intérêt à ces 8 Go de RAM. Je demande à voir parce que très honnêtement, dans mon usage personnel, je ne me suis jamais senti à l’étroit avec 4Go de RAM alors 8Go…

asus-zenfone-ar-live-13

Quand on prend en main la première l’Asus Zenfone AR, on apprécie sa finition et en particulier le dos en simili-cuir. C’est tout bête, mais ça change de l’aluminium a tout va ou des dos en verre. De même, les tranches sont franches et non arrondies comme c’est également la mode en ce moment. On découvre bien évidemment au dos un capteur de 23 mégapixels, mais surtout un second capteur qui servira à reconnaître les mouvements et un troisième capteur infrarouge pour mesurer la distance. Grâce à ces trois capteurs, le téléphone bénéficie d’une meilleure reconnaissance de l’environnement où vous vous situez.

asus-zenfone-ar-live-08

On aurait voulu en savoir un peu plus sur le côté réalité augmentée et le tester en condition réelle, mais cela n’était pas possible. En effet, Google n’a pas autorisé les démos constructeurs. Si le constructeur voulait faire une démo, c’était obligatoirement avec un Pixel… Dans tous les cas, le Asus Zenfone AR semble prometteur et plus intéressant que les autres Zenfone dans la mesure où il apporte une approche bien distincte par rapport à ses concurrents.

Une erreur dans l'article ? Proposez-nous une correction