Le crédit d’impà´t accepté par Bruxelles

Par JDGa le

Il aura fallu presqu’un an pour avoir l’aval de Bruxelles pour que la France mette en place son crédit d’impà´ts à  destination des studios et éditeurs franà§ais de jeux vidéo. Une première et maigre réponse face aux énormes aides canadiennes, par exemple, mais une première aide tout de même.

Il n’y a plus qu’à  espérer que les effets seront bénéfiques.

stopwatch < 1 min.