Fallout 3 : Pas de junkies en Australie

Par sirlaquai le

Prendre sa voiture en fumant des oinj’ et finir encastré dans un platane ou dans un codétenu est l’apanage des drogués du monde réel. Le monde virtuel, lui, ne s’embarrasse pas des problèmes inhérents à la défonce. Du moins pas en Australie puisque le jeu Fallout 3 devra être modifié afin d’être tolérable vis à vis de l’organisme local chargé de la classification vidéoludique.

Par « modifié » comprenez « amputé » puisqu’il s’agit de purement et simplement supprimer l’usage des drogues qui constitue pourtant un gros morceaux de gameplay. Une décision pleine de bon sens et qui sauvera probablement des millions d’adolescents qui auraient pu, en jouant à ce jeu, finir dans des squats à écouter les Floyd en mâchonnant du LSD.

Comme c’est Dimanche, concluez par vous même grâce à cet énoncé fantastique : « Quelles limites impose l’influence des jeux vidéo. Quelle est la force de cette influence ? » Vous avez trois heures, après je ramasse les copies et je dénonce au fisc tous les retardataires.

stopwatch < 1 min.