Dead Space : L’interview de Rich Briggs

Par drik le

La soirée promotionnelle organisée hier soir au Gaumont Marignan des Champs Elysées, proposait la projection de Dead Space Downfall sur grand écran. Mais ça a aussi été l’occasion de rencontrer Rich Briggs, l’un des producteurs de Dead Space. Il a bien voulu répondre à quelques unes de nos questions.

JdGa : d’où est venue l’idée d’un jeu comme Dead Space ?

R.B : Pour la plupart, ceux qui ont travaillé sur Dead Space sont de grands fans de films d’horreur et de science-fiction. Quant à Glen Schofield (producteur executif), il avait depuis longtemps au fond de la tête l’envie de mélanger les deux genres. On s’est dit que ça pourrait vraiment être amusant, et que ce projet était la bonne opportunité.

JdGa : Pensez vous que le jeu plaira aux fans de survival horror plus classiques ?

R.B. : Absolument ! Nous sommes nous-même de grands fans de jeux comme Condemned, Silent Hill ou Resident Evil. Il y a d’ailleurs dans Dead Space beaucoup de références que les fans devraient apprécier. Mais c’est vrai qu’on a surtout essayé d’apporter notre lot d’originalité.

JdGa : Pourtant, le système de jeu, avec les munitions qui viennent vite à manquer, semble un peu rétro. Comment expliquez-vous ça, alors que des jeux comme RE sont de plus en plus orientés action ?

R.B. : C’est vrai que Resident evil change. Nous, ce qu’on a essayé de faire, c’est un juste milieu. C’est vrai qu’il n’y a pas beaucoup de munitions, et que si on fonce dans le tas en tirant, on va droit vers le game over. En fait, le but est d’amener le joueur à gérer son arsenal. Un petit aspect tactique.

JdGa : Les versions Xbox 360 et PS3 sont-elles très différentes ? Y en a t-il une des deux que vous préférez ?

R.B. : Honnètement, on voulait que l’expérience soit la même pour les deux. Et je pense qu’en pratique, les deux jeux sont presque pareils. Maintenant, à savoir la version que je préfère… Tout ce que je peux vous dire, c’est que je suis un grand fan du système de succès. J’en ai d’ailleurs débloqué 46 sur les 48 ! Mais sinon, non, pas de grosse différence, et pas de préférence.

JdGa : Combien de temps faut-il pour finir le jeu ?

R.B. : Le jeu est divisé en douze chapitres, qui font chacun entre une heure et une heure et demi. Ça dépend des joueurs, mais je pense qu’il faut entre 15 et 20 heures pour terminer Dead Space. De toute façon, le jeu est effrayant. C’est un jeu où on va vouloir jouer par sessions de une ou deux heures. Ce n’est pas possible de rester dans cet état de stress trop longtemps !

JdGa : Avez vous déjà prévu du contenu téléchargeable ?

R.B. :Oui, effectivement. On n’a pas annoncé ce qu’il y aurait exactement, mais de nouveaux objets devraient arriver bientôt.

JdGa : Pensez vous déjà à un éventuel Dead Space 2 ?

R.B. : Je ne sais pas. Pour le moment, on attend surtout de voir l’accueil que va recevoir le jeu. On attend les critiques. Mais c’est vrai que  Dead Space n’est pas juste un jeu. Il y a un univers très riche autour, avec notamment le film d’animation et le comic book. On aurait encore beaucoup à raconter.

stopwatch 5 min.