Quand des fans fêtent l’anniversaire de la licence THE iDOLM@STER…

Par Rédacteur Invité le

…ça fait flipper, forcément. Parce que même si j’admets volontiers qu’on peut idolâtrer une licence (c’est le cas de le dire), il y a quand même une limite. Limite qui une fois dépassée transforme le « collectionneur » en « type flippant ». Si, si, la preuve avec ces quelques exemples de « célébrations » :

500x_88303f4c

via kotaku

stopwatch 5 min.