Quand Free discrimine les blondes

Ne cherchez plus le FAIL de la journée. Il se trouve du côté de chez Free, qui vient de se voir condamner par le tribunal d’instance pour avoir remplacé le nom d’une abonnée par la phrase « Elle est blonde, ras-le-cul de la blonde ». L’auteur de ce méfait : un employé du service client du FAI, visiblement agacé par les appels répétés d’une cliente rencontrant de nombreux problèmes sur sa connexion internet.

Sauf que la modification de la fiche de cette malheureuse cliente à été transmise en l’état aux Pages Jaunes, qui ont ensuite imprimé leur annuaire, laissant cette « coquille » visible aux yeux de tous… Scandaleux ? Pensez-vous…

0190000003195168

via clubic