Les Pink Floyd et les plates-formes de vente en ligne, ce n’est toujours pas ça…

Et pour cause : le groupe a décidé de retirer de diverses plates-formes de vente en ligne (iTunes et Amazon, notamment) certains de ses albums emblématiques : The Wall, Animals, Wish You Were Here ou bien encore The Final Cut. Ouch, effectivement.

En fait, le groupe a vu son contrat avec EMI expirer en juin dernier. Assez mécontent du fait que la-dite maison de disque laisse aux clients la possibilité d’acheter des morceaux des albums suscités de manière individuelle, il a donc décidé de partir à la recherche d’une autre maison de disque qui prendra bien en compte leur demande visant à ne vendre sur les plates-formes de vente en ligne leurs albums de façon complète.

On leur pardonnerai presque. Non mais c’est vrai, un album des Beatles ou des Pink Floyd, ça s’écoute en entier ou ça ne s’écoute pas…

pink-floyd-20080419-401754

via techradar