Ed Boon évoque la nécessité du pass online en 2011

Par Rédacteur Invité le

Largement critiqué de toutes part, le fameux pass online, soit ce numéro livré dans les boîtiers des jeux en tirant partie et à entrer obligatoirement pour débloquer l’accès au jeu en ligne, semble trouver grâce aux yeux d’Ed Boon, le créateur de la série Mortal Kombat. Quand bien même ce pass, utilisable une seule et unique fois, nécessite un rachat (culminant à 10€ environ) de la part des gamers achetant leurs softs en passant par le biais du marché d’occasion. Pour Boon, c’est une aubaine :

« C’est une nécessité pour les jeux, en ce moment. Lorsque nous vendons un jeu, nous avons besoin d’amortir les coûts de son développement. Ces jeux coutent des millions de dollars à produire. Si quelqu’un revend notre jeu et nous empêche d’en partager les profits, nous avons alors besoin de trouver une solution pour protéger notre investissement. […] Un joueur qui va acheter notre jeu d’occasion pour 20$ ou que sais-je, pour une somme moindre, ne va pas, de notre avis, avoir payé le prix pour jouir de sa version complète. Il y a des coûts de développement cachés se chiffrant en millions, de recherche et développement, imputables à la mise en place du jeu en ligne. »

Difficile de blâmer notre homme sur le fait de vouloir rentabiliser ses productions, et par extension de lui permettre d’enchaîner les projets. Mais il n’en reste pas moins que la solution présentée ici, du moins, de notre point de vue, semble loin d’être optimale…

stopwatch 3 min.