Twitter, Facebook et MySpace contre « Evil Google »

Sur le web

Par Membre rédacteur le

Ce qui devait arriver arriva, après avoir émis des réserves quant à l’intégration toujours plus poussée de son propre réseau social au sein de son service fondateur qu’est la recherche sur internet, Google s’attire les foudres et l’exaspération de ses concurrents directs à savoir Twitter, Facebook et MySpace.

Ces derniers le font d’ailleurs savoir au géant californien par le biais d’une extension pour navigateur nommée de façon sans équivoque « Don’t Be Evil ».

Cette extension est en fait un onglet favoris qui, une fois cliqué, élargit le champ de résultats orientés « social » des recherches effectuées sur Google.

Cet outil est en quelque sorte le second avertissement que reçoit Google Search + après que l’organisme de régulation de la concurrence américaine la TFC ai annoncé qu’il se penchait attentivement sur les pratiques du nouveau service de Google de sorte à ce qu’il n’entrave pas la pratique de la concurrence sur le secteur du référencement.

L’outil fonctionne sur Google Chrome, Firefox et Safari (pas d’Internet Explorer) et une extension Google Chrome utilise déjà la technologie employée et développée par des ingénieurs de Facebook et Twitter.

Don’t Be Evil est un projet open-source disponible ici. (lien en anglais)

Source: Source