Des détails sur le Exynos 5250 de Samsung

Les différentes amabilités que s’échangent actuellement Apple, NVIDIA et Qualcomm ne doivent pas faire oublier la présence de Samsung, acteur majeur du secteur.

Le constructeur n’a pour ainsi dire pas encore véritablement communiqué sur les prochaines moutures de son processeur maison dorénavant connu sous l’appellation Exynos 4 et 5.

Si le Exynos 5250 de Samsung vient tout juste de faire son apparition sur la toile à grand coup de « slides dérobés malencontreusement », on apprend qu’il demeurera dual core bien que l’architecture évolue.

On passe ainsi d’une base ARM Cortex A9 au Cortex A15 cadencé à 2Ghz toujours en 32nm mais optimisé à l’aide de technologies telles que le Panel Self-Refresh (PSR) qui rafraîchit les images statiques depuis une mémoire cache en lieu et place du recalcul permanent de la part du CPU, optimisant ainsi la batterie.

Concernant la partie graphique de ce SOC, Samsung en profitera pour mettre un peu plus en avant le Mali T-604, un processeur graphique quad core supportant les API Direct X11 et OpenGL® ES 1.1, 2.0 entre autres. Annoncé comme cinq fois plus performant que son prédécesseur, le Mali T-400MP. Le Mali T-604 semble également polyvalent puisqu’aux côtés de la prise en charge de la norme DisplayPort s’ajoute les fonctionnalités de 3D stéréoscopique (bien que peu utilisée à ce jour).

Au niveau des performances, Samsung annonce que l’Exynos 5250 sera deux fois plus puissant qu’un certain Cortex A9 double coeur cadencé à 1,5 Ghz. Enfin, la puce supportera une résolution maximale de 2560 x 1600 WQXGA.

Reste donc à attendre la sortie des premiers produits équipés de ce SOC afin de se faire une réelle idée des forces en présence chez Samsung. Attendu pour le courant de l’année, l’Exynos 5250 aura fort à faire face à des concurrents qui semblent bien décidés à reproduire le schéma de la course à la puissance qui a autrefois animé le marché des processeurs de bureau.

Source: Source