Watercooling pour PC portable : Asetek l’a fait

La problématique de la dissipation de chaleur et du bruit généré à cet effet est un critère non négligeable des machines dites transportables.

Les composants qui équipent ces lourdes machines entraînent des consommations élevées et des dégagements thermiques qui le sont tout autant. C’est pourquoi ils sont équipés de radiateurs en cuivre lourd et volumineux, ces derniers refroidis tant bien que mal par une myriade de petits ventilateurs à la rotation élevée.

L’AlienWare M18x n’est pas exempt de ces défauts loin de là, équipé d’un processeur Core i7 2920XM à 3.5 Ghz et de deux radeons 6990M, ce transportable embarque les composants les plus énergivores à l’heure actuelle et cela se ressent : 5,41 Kg.


“ça fera 3 smic je vous prie”

Non content d’offrir des performances somme toutes correctes (ramené à son prix de base : 2600€), le M18x est prompt à la chauffe et aux nuisances sonores. Heureusement, Asetek dans son immense mansuétude semble avoir trouvé la solution : Watercooling donc pour le transportable d’AlienWare…


“les niveaux d’huile sont bons”

Le constructeur vient donc en effet de présenter le premier kit watercooling tout en un à destination des ordinateurs portables au monde. Reprenant le concept des kits qu’il distribue aux constructeurs Corsair, Antec et AMD entre autres, le produit présenté se compose d’un bloc de refroidissement pour chacun des composants clés de la configuration. Le processeur ainsi que les deux cartes graphiques sont ainsi reliées au sein du même circuit ceci afin d’optimiser le refroidissement général de la machine, les nuisances sonores en moins.

Asetek aurait très bien pu s’arrêter là mais a souhaité réaliser un overclocking plutôt costaud : de 3.5 Ghz le processeur passe à 4,4 Ghz, les cartes graphiques bénéficient également de fréquences à la hausse puisqu’elles gagnent 120 Mhz supplémentaires.

La vidéo nous montre ainsi les bénéfices d’un tel overclocking (20% en moyenne sur des tests 3DMark) même si nous aurions préféré que l’équipe se concentre sur les températures atteintes et les nuisances sonores.

De notre point de vue, une bonne idée finalement mise en valeur par la moins pertinente des façon.


Source: Source