La visite de sites terroristes punie par la loi ?

Sur le web

Par Thomas le

L’affaire Mohamed Merah et les crimes qu’il est soupçonné d’avoir commis ont ému la France entière. Notre président Nicolas Sarkozy a déjà tiré quelques conclusions de cette affaire et souhaite par conséquent contrôler et punir toute personne qui se rendrait de manière habituelle sur des sites web extrémistes ou qui appellent à la haine et à la violence.

C’est ce midi que nous avons appris la nouvelle, en effet suite aux actes terroristes effectués par le présumé coupable Mohamed Merah le président a fait une déclaration télévisée officielle et souhaite que dorénavant toute personne qui visite de façon régulière un site web de nature extrémiste ou prônant la violence et la haine soit punie par la loi. Cela implique donc de surveiller ce que font les Français sur Internet. On touche là au problème de la vie privée et cette annonce n’est donc pas anodine.

Pour l’instant ce n’est qu’un projet évoqué par le président et rien n’a encore été voté et encore moins appliqué, mais l’idée est là et j’ose espérer qu’elle ne sera pas votée dans l’indifférence totale. Se pose également le problème de l’application de cette loi si jamais elle venait à être adoptée. Quel organisme sera chargé d’analyser le trafic internet ? Une société indépendante, un service de l’état ou nos propres fournisseurs d’accès à internet ? Nous ne connaissons pas non plus la méthode de surveillance qui sera utilisée, ni même la liste des sites potentiellement dangereux ou comment et par qui ils seront déterminés comme tels. Beaucoup de questions qui n’ont pas encore de réponse, mais c’est un sujet sensible et je ne suis pas sûr qu’un évènement comme celui-là puisse justifier d’annoncer ce genre de décisions lourdes de sens. Je pense que le débat est intéressant et je vous invite donc à donner votre point de vue dans les commentaires de cet article.