L’enseigne GAME sauvée de justesse

Sur le web

Par Membre rédacteur le

Les déboires de l’enseigne de jeux vidéo GAME semblent sur le point de prendre fin alors qu’on apprends qu’un repreneur définitif s’est manifesté en la personne d’OpCapita.

Après une année 2011 difficile, la marque tente désormais de se refaire une santé. GAME, dont 277 magasins du réseau ont déjà mis la clé sous la porte (soit 2 104 emplois supprimés), avait déjà tenté sans succès de redresser la barre : Suppressions de pré-commandes sur les jeux, fin du système de fidélité.

La marque s’était également rapprochée des éditeurs de jeux afin de négocier des tarifs commerciaux avantageux, là encore sans succès. Le repreneur OpCapita, aura ainsi la lourde tâche d’insuffler une nouvelle dynamique au sein des 333 magasins et 3 200 employés restants au sein du réseau. Il devra également être en mesure d’accompagner la marque dans le virage au numérique, créneau qui semble lui avoir fait défaut dans sa stratégie commerciale face aux plateformes Steam ou encore Origin.

Henry Jackson, l’un des représentants de OpCapita se veut cependant confiant dans l’avenir de GAME :

Nous sommes convaincus qu’il existe une place pour GAME sur le marché de la vente physique de jeux vidéos. Avec un marché britannique de 2,8 milliards de livres (3,3 milliards d’euros) dont il est le leader, l’avenir de la marque sera assuré.

Source: Source