Face unlock : le brevet de la discorde chez HTC ?

Sur le web

Par Moe le

La version 4.0 d’Android (alias Ice Cream Sandwich) avait fait couler beaucoup d’encre concernant l’apparition de la fonctionnalité « Face Unlock« .

Pour rappel, cette option permet à un utilisateur de déverrouiller son téléphone par un système de reconnaissance faciale et fais même partie des améliorations à venir pour le Galaxy S premier du nom de Samsung.

Il serait donc légitime de penser que le brevet concernant cette fonctionnalité serait en possession de Google or il n’en est rien.

Le constructeur HTC vient de se voir attribuer le brevet suivant :

déverrouillage d’un appareil électronique à l’aide d’informations biométriques

Concrètement, ce brevet couvre l’ensemble des appareils munis d’une caméra frontale et exploitants de la fonctionnalité Face Unlock accompagnant Android Ice Cream Sandwich.

Depuis son apparition sur le Galaxy Nexus l’an dernier, Face Unlock a été déployé sur l’ensemble des appareils compatibles avec la dernière mouture de l’OS de Google.

Bien qu’un accord de licence puisse être signé entre HTC et Google quant à l’exploitation de ce dit brevet, les choses ne sont pas aussi simples. Le constructeur pourrait très bien faire usage de ce brevet précisément contre un concurrent au moment opportun.

De plus, la description du brevet fais référence aux informations « biométriques », il peut dès lors s’agir d’empreintes digitales, de la voix ou encore de la rétine (Retina unlock ?). Le spectre d’application est donc large surtout compte tenu de la relative ancienneté du brevet en lui même : novembre 2008, soit près de deux ans avant l’apparition du Face Unlock chez Google.

Source: Source