Harvard : une police de caractère à base d’ADN

Buzz

Par Moe le

Harvard, c’est un peu le Coruscant du Nerd. Lieu où tous les fantasmes technologiques et scientifiques sont possibles, Les chercheurs de cette prestigieuse université ont souvent le bon goût de partager avec le reste de la population des projets hors du commun. La typographie à l’aide d’ADN est le dernier exemple en date.

Ces scientifiques sont finalement arrivés à la conclusion que la forme en double hélix prise par l’ADN n’est pas l’unique format exploitable en laboratoire.

Pour illustrer leurs recherches qui pourraient à terme porter sur la fabrication de médicaments voire de framework (environnements de travail), ils ont réalisé près de 107 caractères différents : des smileys à l’alphabet en passant par des signes indéchiffrables pour le commun des mortels.

Les segments d’ADN ont ainsi été dépliés puis redécoupés et connectés à l’aide de molécules complémentaires afin de réaliser les formes souhaitées. Chaque signe mesure environ 64 x 103 nanomètres.



Source: Source

14 réponses à “Harvard : une police de caractère à base d’ADN”

  1. J’ai vu ça lors d’une conférence, un laboratoire japonais a beaucoup travaillé dessus. Ils ont développé un programme informatique qui permet de determiner la nature de plusieurs séquences d’acides nucléiques afin de créer des formes. Cela va du simple carré à des formes 3D (urne). Cela peut être utilisé pour différentes expériences biologique. C’est très intéressant et impressionnant.

  2. vu le nombre de commentaires je pense que 99% des lecteurs restent perplexe comme moi…
    mais à quoi ça sert dans la vrai vie ?? j’ai rien compris 😀

  3. Il y a un truc que je n’ai pas compris, ils peuvent avec un seul ADN faire l’ensemble de ses formes ou chaque ADN possède une forme différente? Car je voit pas de grand intérêt si c’est juste modifier l’apparence du rendus de l’analyse ADN. De toute façon quelque soit l’issu de cette recherche il y a quasiment aucune chance que sa influence ma vie ^^’

  4. Ayant un peu d’experience dans la biologie moleculaire, je peux vous dire que bosser sur l’ADN tel qu’on le connait est tres tres tres chiant. L’ADN par nature se présente sous forme d’une double hélice lié en son centre par les nucléotide ATCG. Le probleme pour exploiter ceci est qu’il est difficile de séparé les deux brin sans tout dezinguer a coté. Puis l’ADN est eroulé autour de protéines (histones) et de sucres, tout ce bordel est lui meme eroulé sur lui meme plein de fois.Aller chercher UNE simple info revient a devoir une page d’un livre au milieu d’une bibliotheque sans dessus dessous. Si on peut “fabriquer” un ADN qui a la forme que l’on souhaite on pourra l’exploiter comme on le veut.

  5. C’est super intéressant mais ça ouvre quelles possibilités de faire ça ?
    Quelqu’un peut expliquer ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *