Ouya, la console Android, dépasse les 2 millions de dollars de dons sur Kickstarter

Par Gaylord le

Ouya, la console facilement "piratable" et tournant sous Android, rejoint le panthéon des projets Kickstarter qui ont le vent en poupe. A peine 12h après son...

Ouya, la console facilement “piratable” et tournant sous Android, rejoint le panthéon des projets Kickstarter qui ont le vent en poupe. A peine 12h après son lancement, la console atteint déjà son seuil de financement grâce à une idée très simple : un hardware sans contraintes et ouvert à tous.

Présenté ni plus ni moins comme une révolution dans notre façon de jouer à la console dans notre salon, Ouya se lance à l’assaut d’un marché plutôt morose, en fin de vie et déjà tourné vers les futures générations, en y apportant son petit plus : la possibilité de jouer en free-to-play à toute une gamme de jeux sur une plate-forme en open source. Des jeux AAA comme Gears of War en passant par des indie games comme Cannabalt, l’idée simple et un brin anarchiste derrière Ouya est de réunir tous les grands hits de tous les types de plate-formes à ce jour, et ce pour 99 dollars (le prix de la console).

Le projet est séduisant sur le papier et trouve son public sur la page Kickstarter qui compte en moins de 12h environ un million de dollars de dons. A l’heure d’écrire ces lignes, plus de deux millions de dollars de dons ont été récoltés à 28 jours de la fin du plan de financement.

Source: Source
stopwatch 6 min.