Bruxelles rouvre le dossier du choix de navigateurs sous Windows 7

Ordinateurs

Par Pierre le

Suite à une plainte devant la commission de Bruxelles en 2009, Microsoft avait décidé d’afficher au premier démarrage d’un ordinateur un ballot screen, qui permettait à l’utilisateur de choisir son navigateur internet. Cette fonctionnalité avait été implantée suite à la plainte d’Opera Software, soutenue par Mozilla et Google, qui se plaignaient d’une concurrence déloyale de Microsoft en matière de navigateurs. Le consommateur non averti avait en effet Internet Explorer d’installé par défaut sur son PC, ce qui handicapait les navigateurs tiers.

Microsoft a donc décidé de faire apparaître jusqu’en 2014 une fenêtre au démarrage d’internet, permettant au consommateur de choisir son navigateur. Cela permettait de prendre les devants quant à une éventuelle sanction de Bruxelles. Mais voilà, en février 2011 après la sortie de Windows 7 pack 1, la fenêtre ne s’affiche plus. Soit depuis 17 mois. S’en apercevant, la commission de Bruxelles a donc décidé de se pencher de nouveau sur le dossier. En tout, ce serait 28 millions de PC qui ont été vendus sans laisser le choix du navigateur à ses utilisateurs.

Sur la base des informations qu’elle a reçues, la Commission européenne estime que Microsoft pourrait avoir omis de déployer l’écran de choix avec Windows 7 Service Pack 1, qui a été publié en février 2011. Ceci en dépit du fait qu’en décembre 2011, Microsoft a indiqué dans son rapport annuel être en conformité avec ses engagements. De février 2011 à aujourd’hui, des millions d’utilisateurs de Windows dans l’Union européenne pourraient ne pas avoir vu l’écran de choix du navigateur web. Microsoft a récemment reconnu que cette fonctionnalité n’a pas été affichée au cours de cette période.

a déclaré la commission dans un communiqué. Microsoft, lui, avoue ses erreurs et parle de problèmes techniques :

Nous avons failli à nos responsabilités. Bien que nous ayons pris des mesures immédiates pour y remédier, nous regrettons profondément cette erreur et nous nous en excusons. […] Dans la mesure où les consommateurs utilisent de vieilles versions de Windows, nous estimons que le BCS a été correctement installé sur environ 90% des PC.

Microsoft assure qu’un correctif a été mis en place le 2 juillet dernier, et pour s’excuser du désagrément, promet d’étendre la présence du ballot screen de 15 mois supplémentaires.

Source: Source