Le National Geographic dit NON à Instagram

Sur le web

Par Moe le

« On ne sature pas impunément ». Voici le message que souhaite faire passer le site National Geographic à ses utilisateurs soucieux de leur faire parvenir leurs plus beaux clichés de faune ou de flore.

Alors que la population des mangeurs de cookies et de cupcakes s’interroge sur le devenir du métier de photographe amateur-culinaire-hipster suite au rachat de leur application préférée par Facebook, le magazine connu pour ses clichés de qualité souhaite mettre un frein à la mode de ces derniers mois.

Suite à de nombreux envois de photos retouchées, filtrées et finalement éloignées de la réalité que cherche à promouvoir le magazine, le directeur de la photographie s’est exprimé clairement sur le sujet :

Si vous avez recours à la myriade de « filtres » disponibles au sein d’applications de retouches photo, je vous prie d’arrêter[…] nous prenons soin de vérifier que tous les clichés soient authentiques, si nous estimons que vos clichés sont de près ou de loin retouchés (ndlr : comprendre dégradés pour le directeur de la photographie), nous ne retiendrons pas votre cliché.

Des propos on ne peut plus clairs donc qui témoignent du malaise qui peut exister entre professionnels de l’image et utilisateurs d’applications de retouche photo.

Le magazine National Geographic possède un compte Instagram, ce que le directeur de la photographie souhaite souligner, c’est tout simplement le recours systématique aux filtres en tant que cache-misère sur des clichés qui autrement n’auraient rien d’exceptionnel, et nous ne saurions qu’être d’accord avec lui sur ce point précis.

Source: Source