Nokia s’intéresse au cas des claviers physiques

Business

Par Moe le

Sur le déclin depuis maintenant 3 ans, le secteur des terminaux à claviers physiques ne doit son salut qu’à une poignée de constructeurs (RIM en tête) . Nokia, en quête d’inspiration sur un marché déjà parfaitement verrouillé, a souhaité recueillir l’avis des utilisateurs sur la popularité (ou non) de ces petits boutons qui ont fait la joie d’un certain nombre d’utilisateurs au fil du temps.

C’est par le biais d’une enquête directement accessible sur ses sites internationaux que le constructeur finlandais a pu récupérer un ensemble d’éléments mettant en lumière deux choses : le clavier physique reste profondément inscrit dans les habitudes des utilisateurs malgré la domination des terminaux « tout tactile » disponibles sur le marché.

A défaut de se retrouver dans toutes les poches, le clavier physique à la côte en Europe. Avec 48,64% d’avis favorables, il se place devant le tout tactile suivi du clavier alphanumérique… et de la dictée vocale.

De là à penser que Nokia envisage (enfin) de commercialiser un terminal haut de gamme équipé d’un clavier physique…

… Il n’y a qu’un pas
Source: Source