Les développeurs d’Arma III toujours en prison

Par Cyril le

Les développeurs de Bohemia Interactive actuellement détenus en Grèce ne seront pas jugés tout de suite. Les grèves subies par le système judiciaire grec ont de nombreuses conséquences, dont la prolongation de la détention des deux développeurs d’Arma III accusés d’espionnage le mois dernier. Ivan Butcha et Martin Pezlar ne seront pas jugés au moins […]

Les développeurs de Bohemia Interactive actuellement détenus en Grèce ne seront pas jugés tout de suite.

Les grèves subies par le système judiciaire grec ont de nombreuses conséquences, dont la prolongation de la détention des deux développeurs d’Arma III accusés d’espionnage le mois dernier.

Ivan Butcha et Martin Pezlar ne seront pas jugés au moins avant le 20 octobre, date d’arrêt officielle de la grève des juges, magistrats et employés de tribunaux. D’après la loi grecque, les deux employés de Bohemian Interactive doivent être jugés dans les 120 jourssuivant leur arrestation. Celle-ci datant du 9 septembre, le passage en jugement pourrait traîner jusqu’en décembre.

stopwatch 8 min.