Kim Dotcom veut connecter la Nouvelle-Zélande

Sur le web

Par Pierre le

Kim Dotcom est un homme occupé. Outre son affaire d’extradition qui coure encore jusqu’en mars prochain, l’ancien patron de MegaUpload s’apprête à lancer Mega, nouvelle plate-forme de stockage, et également Megabox, plate-forme de steaming musical en ligne. Mais notre bon vieux Kim ne compte pas s’arrêter là. Il vient en effet d’annoncer son projet de financement pour un câble sous-marin reliant la Nouvelle-Zélande aux États-Unis.

Ce câble permettra d’apporter la fibre au pays des hobbits. Projet abandonné par la société Pacific Fibre, faute d’argent, il pourrait revoir le jour sous l’égide de Kim Dotcom. Le bonhomme espère en effet attirer les investisseurs et les entreprises d’IT en Nouvelle-Zélande avec ce câble, et compte également proposer, dans sa grande bonté, un accès gratuit à internet pour les FAI et les particuliers du pays.

Ce câble, qui aura une capacité de 13 Terabits/s, sera utilisé par Mega, qui compte en être le plus gros client. Bien évidemment, une inconnue de taille encombre le dossier : Les États-Unis accepteront-ils ce câble financé par ce bon vieux Kim ?

Source: Source