Prise en main du Google / Samsung Nexus 10

Android

Par Anh Phan le

En même temps que le Google / LG Nexus 4 (dont notre prise en main est ICI) le 29 octobre dernier, Google en avait profité pour annoncer sa première tablette 10″, en partenariat avec le coréen Samsung : la Nexus 10.

Du côté des caractéristiques, le moteur de recherche et la firme coréenne ont décidé de frapper un grand coup en proposant la première tablette Android avec un impressionnant écran de 10,1″ offrant une définition de 2560×1600 (contre 2048×1536 pour l’iPad Retina) soit une densité de 300ppp. À côté de ça, on a :

– Android 4.2 Jelly Bean
– Ecran True RGB Real Stripe PLS de 10,055″ Corning Gorilla Glass2
– Résolution de 2560×1600 (300ppp)
– Processeur dual-core A15 Exynos 5250 de 1,7Ghz
– GPU Mali T604
– 16Go ou 32Go de mémoire interne
– 2Go de RAM
– APN de 5 Mégapixels avec Flash LED
– Caméra Visio de 1,9 Mégapixels
– Capteur de luminosité
– NFC, GPS, Accéléromètre, Boussole
– Bluetooth 4.0, WiFi b/g/n dual band (MIMO + HT40)
– Sortie Micro HDMI
– Batterie de 9000mAh
– Taille de 263,9×177,6×8,9mm
– Poids de 603g.

À la lecture des caractéristiques, je vous avouerai que j’avais quelques doutes concernant la puissance du processeur Exynos pour faire tourner la tablette avec une telle résolution d’écran. Eh bien, je vous avouerai que j’ai été surpris parce que le tout est super rapide et je n’ai noté aucun ralentissement particulier.

Pour ce qui est de l’écran, inutile de vous dire que celui-ci est magnifique, c’est sans doute un des plus beaux écrans qui m’ait été donné de voir. Pas de pixels visibles, les couleurs sont vives et l’angle de vision au top. Évidemment, personne ne pourra réellement faire la différence entre la densité d’un écran Retina d’iPad à 264ppp et celui de la Nexus 10, mais par rapport aux tablettes Android actuelles, même Full HD, c’est le jour et la nuit. Peut-être aussi parce que Google et Samsung ont choisi, non pas d’afficher un OS dans sa résolution native, mais seulement de 1280×800, un peu comme l’iPad qui affiche du 1024×768.

Par contre, je ne suis pas du tout fan de ce design tout en rondeur, et c’est quelque part dommage, surtout avec la finition de cette tablette qui fait définitivement moins plastique que la gamme Galaxy Tab de Samsung. La finition n’est pas cheap, on a un dos dans une sorte de revêtement soft-touch et c’est plutôt agréable, car la tablette ne glisse pas du tout des mains, c’est vraiment pratique. Idem quand on la pose sur ses cuisses, elle ne glisse que très peu, ce qui s’avère encore plus pratique pour la saisie de notes.

Avec son poids de 603g, la Nexus 10 est plus légère que sa concurrente directe, mais aussi plus fine avec ses 8,9mm d’épaisseur. Et à défaut d’un design sympathique, ses arrondis nous permet d’avoir une prise en main très agréable, et ce, aussi bien en mode portrait qu’en mode paysage. On notera sur la tranche basse de la tablette un connecteur, sans doute, pour un futur dock.

Pour ce qui est des nouveautés d’Android 4.2, je n’ai pas eu le temps de faire le tour encore sur la tablette (les nouveautés annoncées sont ICI). Par contre, on notera notamment la disparition du menu « Paramètres » dans la barre d’icônes du bas, on y accède désormais depuis la barre de notifications qui est d’ailleurs divisée en deux parties, à gauche pour les notifications applicatives et à droite pour les paramètres.

Et enfin, petite cerise sur le gâteau, le prix de 399€ pour la version 16Go et 499€ pour la version 32Go qui en fait, comme le Nexus 4, un rapport qualité/prix assez intéressant comparé à la concurrence !