LG produira ses propres SoC, adieu Snapdragon ?

Hardware

Par Moe le

Le constructeur sud coréen LG fait parler de lui ces derniers temps et après avoir démontré que ses équipes étaient capables de proposer des terminaux à la fois séduisants et performants (le Google Nexus 4 et LG Optimus G pour ceux qui souhaitent se renseigner), c’est sur le terrain du matériel et plus particulièrement des CPU ARM que le constructeur entend regagner une certaine légitimité.



Selon plusieurs sources proches du constructeur, les premiers SoC ARM basés sur le fruit d’un accord de licence d’utilisation des architectures Cortex A9 et A15 (rien à voir avec l’autoroute qui va vers Cergy) devraient être présentés au CES de las vegas en février prochain.

La partie GPU serait un dérivé de Mali-T604 (le même qui équipe la Google Nexus 10 par exemple) et l’ensemble devrait être mis en production au sein des usines de TSMC qui signerait là un nouveau contrat au carnet de commande potentiellement bien rempli.

Baptisé H13 (« H » pour Home Entertainment et « 13 » pour l’année de son lancement), cet éventuel SoC de conception LG devient dès lors le candidat idéal au sein d’un « refresh » du terminal à succès et désormais flagship de la marque : le Optimus G. Et puisque la nomenclature « H » n’est pas là par hasard, il est prudent d’anticiper également sur l’intégration de ces puces au sein des futures Smart TV du constructeur : si la puce s’avère aussi voire plus performante que ce que propose la concurrence à tarif et une consommation similaire, on a du mal à voir LG rester loin du marché des tablettes par exemple…

Source: Source