Non, Apple ne bloquera pas les ventes de terminaux Samsung aux Etats-Unis

Apple

Par Pierre le

Samsung et Apple aiment se faire la guerre. La bataille la plus importante s’est tenue en juillet dernier, lors du procès de San José, aux Etats-Unis. Au terme du procès, la firme coréenne avait été condamnée à payer 1 milliard de dollars à Apple pour violation de brevet. Même si ces faits datent d’il y a plusieurs mois, l’affaire est loin d’être terminée.

les-feux-de-lamour

En effet, Apple a demandé à la juge Lucy Koh, en charge de l’affaire d’interdire les ventes américaines de 26 terminaux Samsung. Une stratégie censée affaiblir le géant coréen au pays de l’oncle Sam. Peine perdue pour Apple, puisque la juge a refusé cette requête.

La raison est que la demande d’Apple concernait principalement de vieux terminaux, pas ou plus vendu dans le pays. La juge Lucy Koh a reconnu que certains de ces terminaux violaient des brevets Apple, mais que ces dits-brevets n’étaient pas assez importants pour un bannissement. De même, pour d’autres terminaux, les preuves apportées par Apple n’étaient pas assez solides pour voir la demande aboutir.

Samsung, de son côté, a demandé la tenue d’un nouveau procès. La firme coréenne estime en effet que l’un des jurés lui était hostile dès le début de l’affaire, et a donc remis en cause l’impartialité du jury tout entier. Cette demande a également été rejetée par Lucy Koh.

Source: Source