Eric Schmidt plaide pour un internet ouvert en Corée du Nord

Sur le web

Par Pierre le

Eric Schmidt, l’un des patrons de Google, s’est rendu en Corée du Nord pour un voyage officiel. Embarqué au sein de la mission organisée par l’ancien député du Nouveau-Mexique Bill Richardson, Eric Schmidt a visité quelques pôles importants de la vie high-tech nord-coréenne, dont l’université de Pyongyang. Mais outre ces visites, Schmidt a aussi plaidé auprès des autorités Nord-Coréen pour un internet libre.

kim-jong-un-onion-sexiest-man-alive-2012-peoplesdaily

Eric Schmidt a quitté la Corée du Nord il y a quelques heures. A son arrivé à Pékin, il a assuré qu’il avait demandé aux autorités Nord-Coréenne de s’ouvrir numériquement sur le monde. Il a également dénoncé le manque de réseau 3G et le verrouillage de l’intranet national.

En Corée du Nord, seule une toute petite partie de la population a accès à cet intranet. Une partie plus infime encore peut se rendre sur l’internet international. Une situation que pourrait largement renverser le pays, selon Schmidt, celui-ci étant déjà largement équipé pour s’ouvrir sur le monde. On se doute que Kim Jong Un et ses hommes n’ait pas encore de plan précis pour tenter une plus grande ouverture numérique.

Source: Source