Top 5 spécial Laval Virtual : le meilleur de la réalité virtuelle

JDG Network

Par Jerome le

Nous nous écrivions vendredi dernier que notre Top 5 de la semaine s’intéresserait au Laval Virtual 2013. Ce salon se tient chaque année dans la ville de Laval et fait la part belle à la réalité augmentée et à la réalité virtuelle. Avec pas loin de 100 exposants et près de 15000 visiteurs, la quinzième édition arrive à maturité.

Il a été assez difficile de faire un choix parmi les tonnes de nouveautés et de projets que nous avons aperçu c’est donc avec quelques difficultés que nous vous présentons ceux qui nous ont le plus marqué durant l’édition 2013.

5 – The Anti-Ogre Ninja Mask

Sous ce nom barbare se cache un jeu pensé par les Japonais du laboratoire Ohshima de l’université Ritsumeikan à Kyoto. L’idée est de vous plonger un mode à moitié réel et à moitié virtuel grâce à un équipement assez imposant. Notamment un casque-écran affichant votre environnement sur lequel sont apposés des éléments virtuels. En quelques secondes, vous voilà armé d’un Katana et d’étoiles de Ninja prêt à en découdre avec des ogres et autres monstres.

DSC01753

Le résultat est très immersif et on prend vite plaisir à envoyer des étoiles de ninja virtuelles. Le procédé manque encore un peu de précision et l’équipement et encore trop encombrant, ces détails réglés on devrait avoir un concurrent sérieux pour l’Occulus Rift.

4 – Le SCALE-1 Portal

Le SCALE-1 Portal se veut aussi un jeu immersif. L’idée est d’inviter le joueur dans une salle où est projeté en 3D un jeu sur deux ou quatre murs. Cerné, le joueur est alors totalement plongé dans son expérience vidéo ludique.

Il est repéré par un jeu de capteurs infrarouges, ce qui lui permet de ne pas avoir à porter d’équipement encombrant comme c’était le cas chez les Japonais. Il s’agit en plus d’une solution clés main, l’installation est donc gérée par la société. Elle a en plus le mérite d’être relativement facile à installer. Mais elle a un coût, 25 000 euros pour une version deux écrans et 50 000 pour quatre.

DSC01820

Elle se destine donc plus à des professionnels. Déjà disponible nous sommes certains de le voir arriver dans plus en plus de salon.

3 – VirtualiTeach

Comme son nom l’indique, le VirtualiTeach a été créé à des fins d’enseignement par le centre de recherche CLARTE. Ils se compose de deux écrans de télévision 3D un système de tracking et un ordinateur. Il ne reste à l’utilisateur qu’à porter des lunettes 3D et un stylo spécialement prévus à cet effet pour interagir avec la représentation en 3D d’un objet, par exemple pour en explorer l’intérieur ou déplacer des pièces.

DSC01808

Nous avons essayé avec un moteur de voiture et le résultat est assez probant notamment en terme de précision. Il n’est donc pas étonnant que le ministère de l’Éducation nationale ait choisi de tester cette invention dans 11 lycées techniques des académies de Rennes, Nantes et Créteil. Elle sera mise en place à la rentrée 2104 si tout va bien.

2 – ePawn

Déjà aperçue l’année dernière la table ePawn arrive à maturité en 2013. Concurrente directe de la PixelSense (ex-Surface) de Microsoft, ePawn est donc une table interactive avec un écran de 46 pouces et aux ambitions ludiques, mais pas seulement. Capable de repérer plus de 60 pions simultanément, son plus gros avantage par rapport au système de Microsoft est de fonctionner grâce à un champ magnétique ce qui lui permet d’être beaucoup plus fine que sa concurrente.

DSC01766

Nous avons pu l’apercevoir en jeu de plateau interactif ou l’on combat des trolls ou encore une simulation de “Air Hockey”. Si les jeux sont sympathiques, la table est aussi intéressante commercialement, notamment avec une application Nespresso permettant d’en savoir plus sur le café ou de terminer s’il s’agissait d’un café allongé ou non par exemple en posant simplement une capsule sur la table.

Si elle reste un peu chère pour les particuliers à l’heure actuelle, son succès auprès des professionnels ne fait guère de doute.

DSC01764

1 – Alter Ego

L’Alter Ego de la société Digiteyezer est, un savant mélange entre scanner facial et impression 3D. La chose permet de numériser en quelques secondes votre visage en 3D pour ensuite y appliquer ce que l’on veut, comme des coupes de cheveux. Cerise sur le gâteau, grâce à un partenariat avec l’entreprise Emotion Tech, vous pouvez commander le résultat imprimé en 3D.

scan-3d

La société a d’ailleurs signé des contrats avec le groupe Haircoif pour équiper plusieurs salons de coiffure. Les clients pourront ainsi essayer diverses coupes de cheveux. La précision du scanner est vraiment bluffante et les applications sont très nombreuses. Surtout si l’on imagine des modèles plus grands capables de scanner la totalité du corps.

DSC01827

Il s’agit ici d’une sélection très loin d’être exhaustive, et le salon nous réservait beaucoup d’autres surprises, on citera pêle-mêle le Manga Generator qui vous propose de vous intégrer grâce à un Kinect dans une bande dessinée. L’Aquatop Display qui transforme l’eau de votre baignoire en écran tactile, ou encore le Food Practice Shooter, un FPS où l’on gagne des munitions en mâchant convenablement sa nourriture.

Pour avoir un aperçu de tout ce qu’on nous avons pu voir n’hésitez donc pas à feuilleter les notre galerie d’image.