L’Iran veut son Google Earth national

Sur le web

Par Pierre le

L’Iran se coupe de plus en plus du monde en ce qui concerne le web. Alors que le pays travaille toujours sur son projet d’intranet national, Mohammad Hassan Nami, le ministre de la Communication et des Technologies affirme que le pays serait en train de plancher sur un Google Earth « islamique ».

Screenshot_1

La République islamique d’Iran bloque en effet le service de Google, comme il le fait pour YouTube ou Gmail par exemple. L’Iran accuse notamment Google Earth d’être un outil des espions occidentaux cherchant d’éventuelles bases nucléaires. Le Google Maps made in Iran, qui se nommera Basir, serait similaire à son modèle et proposerait même une génération 3D des villes de notre planète.

Une initiative qui n’a rien d’étonnante, l’Iran ayant déjà lancé ses propres services similaires à ceux de Google. Selon Mohammad Hassan Nami, les premiers datacenters seront installés dans le courant des 4 prochains mois.

Source: Source