Phil Spencer sur la Xbox One : “Vous nous choisirez, au bout du compte”

Par Corentin le

Le magazine Xbox officiel anglais a attrapé au vol quelques propos de Phil Spencer, le vice-président de Microsoft Studios. Une semaine avant la présentation de la...

Le magazine Xbox officiel anglais a attrapé au vol quelques propos de Phil Spencer, le vice-président de Microsoft Studios. Une semaine avant la présentation de la Xbox One, il exprimait déjà son enthousiasme concernant la nouvelle console à quelques journalistes.

Phil_Spencer_XboxOne

Bon, le monsieur est de chez Microsoft, on est donc en droit de s’attendre à un minimum d’autosatisfaction, d’autant que les propos sont rapportés par le magazine Xbox Officiel. Il nous parle notamment de l’excitation ressentie par les éditeurs tiers à l’idée de venir travailler sur Xbox One.

Les éditeurs tiers étaient plutôt impatients de collaborer avec nous et je pense que ce que vous allez voir entre la conférence et ce qu’on va faire pour l’E3, ce seront des choses vraiment spéciales et uniques.

Spencer aborde également l’aspect media center de la machine. Aspect sur lequel il place beaucoup d’espoir.

Les personnes vraiment hardcores […] vont acheter tous les appareils multimédias sur le marché, mais la plupart des gens n’achèteront qu’un seul appareil. Si on réfléchit à quel type d’appareil il va s’agir, on pense qu’un appareil tout-en-un qui procure les meilleurs divertissements ludiques et télévisuels sera quelque chose d’unique.

Clairement, c’est un public casual qui est visé. Spencer revient d’ailleurs sur ces aspects en regardant le parcours de la précédente Xbox, avec le recul de huit années écoulées depuis sa sortie.

Si vous vous rappelez de là où on en était au lancement de la Xbox 360 par rapport à aujourd’hui, c’est le jour et la nuit. Quand nous avons lancé cette plateforme, nous n’avions pas un seul clip de musique à diffuser, nous n’avions aucun divertissement à proposer. Aujourd’hui, nous prévoyons que la moitié de l’utilisation de la console sera consacrée à des applications de divertissement.

Phil Spencer nous dépeint donc un peu plus cette vision de l’appareil unique au centre du salon qui permettra à la fois de jouer à des jeux, de regarder des séries et passer des appels via Skype, entre autres. Quant au public plus intéressé par la ludothèque que par les apps, Phil est confiant :

Si tout ce que vous voulez, c’est jouer, alors vous nous choisirez au bout du compte.

S’il le dit, après tout. Remarquez, la présence de fonctionnalités plus casual n’ont jamais empêché de jouer à une console. À condition que Microsoft nous dévoile de bons jeux durant cet E3, évidemment.

Source: Source
stopwatch 4 min.