Soon : une banque en ligne et surtout mobile

Android

Par Jerome Durel le

On ne le sait par forcement, mais Axa, surtout connu pour ses assurances, a aussi une activité de banque en ligne : Axa Banque. Pour assurer le développement de cette dernière, elle annonce l’arrivée d’un compte d’un nouveau genre : Soon.

L’idée est de revoir les codes des banques traditionnelles pour séduire un nouveau public : les jeunes, mais pas seulement. Pierre Janin, à la tête d’AXA Banque, nous a assuré que « l’offre n’exclut personne ». Comment ? Simplement en se tournant vers ces petites plateformes mobiles qui montent : iOS et Android.

 Soon sera en effet totalement géré grâce à son téléphone mobile, via une simple application (sauf en cas de perte ou de vol, un site « d’urgence » est prévu pour faire opposition par exemple). L’idée est de casser cette relation conflictuelle que peuvent avoir les usagers avec leurs banques, en faisant disparaître autant que possible l’aspect bancaire justement.

soon-2

Cela ressent d’ailleurs immédiatement dans le design et les codes couleur de l’application. Axa veut également éviter toute lourdeur administrative, cela passe notamment par l’inscription, qui peut se faire directement depuis l’appli.

Il suffit de prendre en photo avec son smartphone sa pièce d’identité, son justificatif de domicile et remplir un formulaire classique pour devenir titulaire d’un compte. Ceci fait, l’utilisateur recevra une carte de crédit dans la semaine.

Nouvelle approche

Au-delà de cette banque totalement dématérialisée, Soon propose également une nouvelle approche, inspirée par diverses théories économiques et surtout le Nudge ou « coup de pouce » qui consiste à inciter les comportements – financiers – vertueux, comme l’épargne.

À ces fins, il propose entre autres d’illustrer un projet via des images pour le « personnifier » et pousser les utilisateurs à mettre de l’argent de côté. Il en va de même pour les dépenses, on pourra y associer une image ou un smiley pour mieux s’en souvenir.

Soon jouit aussi d’un partenariat avec PayPal. Une première en France permettant de lier les deux comptes. Pratique dans un premier temps pour se faire rembourser ou rembourser des amis.

soon-1

Dernière fonctionnalité et sans doute la plus importante : l’application n’affiche pas le solde de son compte, mais celui de l’argent qu’il « reste à dépenser ». Autrement dit, il intègre les futures dépenses régulières que l’esprit a tendance à oublier (loyer, électricité, abonnement téléphonique…). Un euro affiché est donc un euro dont on peut profiter.

Beaucoup de promesses qui pourraient bien être tenues d’après ce que l’on a pu voir. Les premiers volontaires peuvent déjà s’inscrire sur le site pour un lancement prévu « quand c’est prêt », vraisemblablement à la rentrée.

Finalement, le seul regret est que cette application assez bien foutue ne fonctionne qu’avec Axa Banque, une ouverture aux concurrents aurait été intéressante. La limite est ceci-dit bien compréhensible du point de vue d’Axa