Avalanche Studios : “Les jeux se revendent parce qu’ils sont trop courts”

Par Henri le

La question de l'occasion et de la revente des jeux occupe décidément tous les esprits. Christopher Sundberg, patron d'Avalanche Studio explique pourquoi les joueurs revendent autant...

La question de l’occasion et de la revente des jeux occupe décidément tous les esprits. Christopher Sundberg, patron d’Avalanche Studio explique pourquoi les joueurs revendent autant leurs jeux.

Christofer Sundberg
Christofer Sundberg

Interviewé par le site Edge, Christofer Sundberg, fondateur d’Avalanche Studios a expliqué pourquoi les jeux se revendaient autant. D’après lui, le manque de rejouabilité ainsi que la durée de vie réduite des softs poussent les gamers à les revendre au plus vite afin d’en tirer un maximum d’argent.

« Quand tu peux finir un jeu en 8 à 10 heures […] il n’y a aucune raison de le refaire. Je le revendrais aussi. »

Sundberg en a d’ailleurs profité pour déclarer que Just Cause 2, réalisé par Avalanche Studios comptait encore « des centaines de milliers » de joueurs quotidiens, démontrant ainsi la haute rejouabilité du soft.

48502_orig

« Si vous ne proposez que d’infimes variations dans vos jeux, les joueurs n’ont aucune raison de garder leurs jeux, à moins de vouloir posséder une belle étagère bien remplie. C’est ce qu’on a fait avec Just Cause. Je vais dans les magasins de jeux vidéo chaque semaine, et je ne vois pas tant de copies [de Just Cause] que ça »

Des propos qui s’accordent avec ceux de Reggie Fils-Aime (de chez Nintendo of America), qui estime que les développeurs devraient faire de bons jeux avant de râler contre l’occasion. Avec de telles déclarations, le prochain jeu d’Avalanche Studios a intérêt à être passionnant.

stopwatch 8 min.