O3b Networks : Internet par satellite pour les pays en voie de developpement

Sur le web

Par Auré le

Après Google et ses ballons, c’est au tour du projet O3b Networks de contribuer à la création d’un Web global. En effet, depuis mardi le ciel dénombre quatre satellites de télécommunications supplémentaires et d’ici 2014, huit satellites supplémentaires devraient les rejoindre de façon à fournir un accès Internet haut débit « aussi performant que la fibre » à trois milliards de personnes résidant pour la plupart au Sud de l’Équateur (dans des pays en voie de développement: Asie, Afrique, Amérique Latine, Pacifique et Moyen-Orient).

Situé à seulement 8063 km au-dessus de l’Équateur, la connexion aux satellites ne nécessiterait que 150 millisecondes soit quatre fois moins de temps que celui nécessaire pour se connecter à un satellite géostationnaire situé quant à lui à plus de 36 000 km.

Exploitant une bande de fréquence situé entre 17,7 et 31 GHz chacun de ces nouveaux satellites est doté de douze antennes et couvre une zone de seulement 600 km de diamètre pour permettre une efficacité optimale. Pour rappel, O3b Network pour Other 3 billion est un projet né il y a six ans au Rwanda. Lancés par la fusée Soyouz d’Arianespace, ces nouveaux satellites devraient être opérationnels aux alentours de septembre/novembre.

« Nous sommes très près du lancement d’un réseau qui a le potentiel de changer la vie de nombreuses personnes de façon très concrète et c’est un sentiment extraordinaire », a d’ailleurs déclaré Brian Holz, le directeur technique d’O3b.

image003_685x316px

o3b-couverture_02A8000001426412

source 2

Source: Source