[Beurre + argent du beurre] The Elder Scroll Online aura des microtransactions en plus des abonnements

Par Corentin le

The Elders Scrolls Online hésitait entre deux modèles économiques : abonnement et free-to-play. Hé bien finalement, il va faire les deux. Le beurre, l’argent du beurre, tout ça.

WhyNotBoth

Vous ne l’aurez pas lu ici en premier, mais il y a deux jours, les concepteurs de The Elder Scrolls Online (qui, comme son nom l’indique très bien, est un MMO qui se déroule dans l’univers de The Elder Scrolls) ont annoncé que le modèle économique qui sera utilisé pour le jeu sera celui de l’abonnement. Et pas des moindres puisque ce seront 13€/15$/9£ mensuels qui seront demandés pour jouer, avec offres dégressives si vous achetez plusieurs mois simultanément.

Sauf que le site germanophone ESOHub.de révèle aujourd’hui l’existence dans le jeu d’une boutique en ligne utilisant de l’argent réel. Certainement pour arrondir les fins de mois, cette boutique proposera surtout des “à-côtés”, comme certaines options de customisations.

Sur ce point, Matt Firor, réalisateur sur le jeu chez Zenimax Online Studios, tient à rassurer sur le fait qu’il ne s’agira pas d’une formule pay-to-win. Encore heureux, a-t-on envie de dire.

[Ces achats] n’auront pas d’influence sur le coeur du système de jeu. Tout ce qu’il y a de plus important dans le jeu en tant que tel sera inclus avec le prix de l’abonnement.

TESO

Le modèle économique dans l’air du temps en ce moment est plutôt celui du free-to-play. En prenant la décision d’intégrer des microtransactions en plus des abonnements, les consommateurs risquent d’avoir l’impression d’être pris pour des vaches à lait en jouant à The Elder Scrolls Online.

Les développeurs misent à fond sur l’engouement planétaire dont a fait l’objet Skyrim. Attention quand même à ne pas être trop gourmand.

Source: Source
stopwatch 7 min.