Le Facebook « cool », c’est fini pour Mark Zuckerberg

Business

Par Pierre le

Qui n’a jamais entendu parler de Facebook ? De nos jours, presque personne. Le site existe depuis presque 10 ans et compte plus d’un milliard d’utilisateurs. Mark Zuckerberg est revenu sur cette montée en puissance lors de la conférence Newseum organisée par The Atlantlic.

Il est comment Fonzie ? Il est "cool"
Il est comment Fonzie ? Il est « cool »

Pour Zuckerberg, le Facebook « cool », c’est terminé. Zuckerberg a expliqué sa façon de penser lors du forum à Washington. Au début, Facebook était un site jeune, avec peu d’utilisateurs. Aujourd’hui, la société est cotée en bourse, a de l’expérience et compte surtout énormément d’utilisateurs.

Dans ces conditions, difficile de rester « cool » pour Zuckerberg. Facebook est une entreprise qui doit gagner de l’argent et attirer le plus d’utilisateurs possible. Le patron de 29 ans a tenté l’analogie avec l’électricité pour expliquer sa pensée. À la fin du XIXe, l’électricité était une technologie utilisée par peu de monde, c’était donc « cool » de s’en servir. Cette « coolitude » a disparu lorsque la population a été équipée.

D’ailleurs, Facebook n’a jamais été créé pour être cool, selon les aveux de Zuckerberg. Le créateur du site compte bien continuer son aventure. Pour lui, Facebook est comme l’électricité, tout le monde devrait y avoir accès.

Source: Source