R&D : une nouvelle batterie prometteuse à base de graphène

Gadget

Par Jerome le

Ce n’est pas la première fois que les chercheurs s’intéressent au graphène pour construire les batteries du futur. Des chercheurs de l’université de Vanderbilt, sise dans le bel État du Tennessee, proposent une approche différente utilisant le fameux matériau. La découverte est détaillée dans la Revue scientifique Nature et sur leur site.

En simplifiant, cela fonctionne grâce à une puce en silicium qui va assembler les ions à la surface d’un matériau poreux, qui n’auront plus qu’à retraverser la surface pour délivrer leur énergie. Le principe était déjà connu, mais il manquait le matériau. Le graphène, étalé en couche, tombe à point nommé.

Selon les chercheurs, le procédé permettrait de recharger la batterie en « quelques secondes » pour autonomie de plusieurs semaines. La durée de vie de la batterie serait également grandement améliorée, les scientifiques parlent de 5000 cycles en moyenne.

Supercap-Pintgroup-585x455
Les membres de l’équipe

Source: Source