Wi-Fi dans tous les TGV : impossible à court terme selon le gouvernement

Business

Par Jerome Durel le

Alors que les usagers de la ligne TGV Est peuvent bénéficier du Wi-Fi, avec des débits relativement bas (2 Mb/s “théoriques”), pour un prix assez élevé – 5 euros de l’heure, ou 10 euros le trajet – les autres lignes TGV restent dans le noir. Après 3 ans d’expérimentation sur la ligne Est, on se […]

Alors que les usagers de la ligne TGV Est peuvent bénéficier du Wi-Fi, avec des débits relativement bas (2 Mb/s “théoriques”), pour un prix assez élevé – 5 euros de l’heure, ou 10 euros le trajet – les autres lignes TGV restent dans le noir. Après 3 ans d’expérimentation sur la ligne Est, on se demandait bien quand la SNCF allait se décider à connecter les autres lignes du territoire.

logo-sncf1

Et bien, cela ne sera pas de si tôt, du moins si l’on en croit le gouvernement qui estime dans une réponse adressée au député UMP Lionel Tardy que

En l’état, ces coûts ne permettent pas de trouver un modèle économique autorisant un déploiement de cette offre de service sur l’ensemble des liaisons TGV à très court terme.

Le gouvernement souhaite évidemment que le déploiement de la technologie dans les trains se poursuive. Mais, comme il le précise, “équiper un TGV en wi-fi requiert, du fait de la vitesse du train, la mise en oeuvre de solutions plus élaborées que celles utilisées pour équiper un lieu public”.

On apprend toutefois que “l’entreprise (la SNCF, ndlr) travaille à identifier une solution technologique innovante et un modèle économique compatible avec le déploiement voulu”. Un formulation bien vague, qui sonne un peu comme un aveu d’échec. Heureusement qu’il reste le tethering.

Source: Source