LG admet que ses téléviseurs peuvent violer la vie privée des utilisateurs

Hardware

Par Pierre le

L’affaire couvait depuis quelques jours et LG a décidé de faire face. Le constructeur coréen l’a finalement admis : oui certains de ses téléviseurs collectent des données sur les utilisateurs, même si ceux-ci n’ont pas donné leur accord. Et oui, LG va mettre un terme à ces pratiques.

LG_LOGO_NEW

L’affaire a éclaté il y a quelques jours. Doctor Beet, blogueur anglais influent, avait mis le doigt sur une pratique un peu étrange de LG. En effet, l’utilisateur a le choix de partager ou non à LG le contenu qu’il consomme sur son écran. Si l’utilisateur refuse dans les paramètres, les données ne sont pas transmises aux serveurs du constructeur. Ça c’est la théorie. En pratique, Doctor Been montre que les contenus sont partagés quoi qu’il arrive et que les habitudes des téléspectateurs sont stockés par LG sur serveur distant.

De plus, DoctorBeen a affirmé que les noms de fichiers se trouvant sur des clés USB ou disque durs externes branchés à la télé étaient eux aussi envoyés sur les serveurs. Après ces révélations, LG a gardé le silence. Mais la firme a cédé à la pression en admettant l’existence de ces pratiques, finalement.

Oui, LG a bien collecté les données de tous les utilisateurs, même ceux se trouvant sur des stockages externes aux Tv. Le constructeur a indiqué procéder à cette récolte pour que les téléviseurs conseillent les utilisateurs. Mais finalement, ce ne sera pas le cas, puisqu’une mise à jour va être déployée.

LG n’est pas sorti d’affaire pour autant, puisque l’agence officielle qui protège la vie privée des Anglais va ouvrir une enquête.

Source: Source