Futuremark ne veut plus de tricheurs dans ses benchmarks

Smartphone

Par Pierre le

Les benchmarks sont des outils importants pour les constructeurs. Non seulement ils permettent de vérifier la puissance d’un terminal, mais ils peuvent aussi être une vitrine pour les derniers terminaux sortis. Certains constructeurs tricheraient même dans les benchs pour montrer qui a la plus grosse puissance. Mais ça, Futuremark n’en veut plus.

3DMark-table

Le développeur de l’outil 3D Mark a en effet décidé de bannir certains mobiles qui trichent un peu sur son outil de benchmark. Ainsi, les appareils en question sont purement et simplement évincés des classements. Différents appareils Samsung, dont le Galaxy Note 3, sont ainsi balayés. Samsung est en effet accusé de booster la fréquence de ses processeurs uniquement lors d’une utilisation de benchmark.

Samsung n’est pas le seul constructeur visé. HTC a vu aussi ses HTC One et One Mini évincés de l’application. Voilà une sorte d’avertissement lancé aux constructeurs de la part des développeurs de benchmarks.

Source: Source