« Sexting » acronymique des soldats pendant la 2d Guerre Mondiale

culture geek

Par Elodie le

Le selfie ou le sexting (les sextos si vous préférez) n’a plus de secret pour grand monde aujourd’hui. Une grande majorité y est passée, sans distinction d’âge, de lieux, de sexe.  Ils sont venus, ont vu, ont vaincu… avec plus ou moins de grâce.

soldat_2GM_sexting

Pourtant, comme nous le signale Slate, ce mode de communication coquin a son ancêtre. Au front, les soldats n’ont pas attendu l’avènement des smartphones et autres nouvelles technologies pour s’adonner à ces petits envois grivois.

Dans son livre To the letter, paru le 14 novembre, Simon Garfield, historien, révèle les dessous de ces courriers du cœur.

Avant et pendant la Seconde Guerre Mondiale, les soldats anglophones engagés sur le front rédigeaient quelques missives pour leurs femmes ou compagnes restées au pays. Les temps se faisaient longs et la prochaine permission se faisant attendre, les esprits s’échauffaient en patientant, imaginant de chaudes retrouvailles.

À cette époque, ils utilisaient des acronymes pour faire passer leur message, selon l’auteur dont les propos sont retransmis par Mentalfloss :

Les soldats étaient soit trop embarrassés pour écrire leurs messages en entier soit pensaient que leurs lettres seraient lues et censurées par leurs supérieurs

Du plus chaste au plus explicitement incorrecte. Voici retranscrit 11 des plus célèbres acronymes utilisés par les soldats dans les années 30. Éloignez les âmes chastes (traduction libre) :

FRANCE : Friendship Remains And Never Can End (L’amitié demeure et ne finit jamais)

ITALY : I Trust And Love You (Je vous fais confiance et je vous aime)

HOLLAND : Hope Our Love Lasts And Never Dies (J’espère que notre amour durera et ne mourra jamais)

SWALK : Sealed With A Loving Kiss (Scellé par un baiser amoureux)

MALAYA : My Ardent Lips Await Your Arrival (Mes lèvres ardentes attendent votre arrivée)

EGYPT : Eager to Grab Your Pretty Tits (Je suis impatient d’attraper tes jolis tétons)

BURMA : Be Undressed/Upstairs Ready My Angel (Sois prête, déshabillée/à l’étage mon ange)

NORWICH : (k)Nickers Off Ready When I Come Home (Pas de petite culotte quand je rentre à la maison)

ENGLAND : Every Naked Girl Loves A Naked Dick (Toute fille nue aime les bites à l’air)

VENICE : Very Excited Now I Caress Everywhere (Très excité actuellement, je me caresse partout)

CHINA : Come Home I’m Naked Already (Rentre à la maison, je suis déjà nu(e))
Comme le note The Guardian : «L’appétit sexuel, en ces temps moins permissifs, était la mère de l’invention». On ne peut que le constater. Et peut-être même le regretter… Scarlett Johansson likes this.