[Commandement 11] « Tu streameras du League of Legends… et c’est à peu près tout. »

Par Fabio le

onGamers a découvert dans certains contrats signés entre Riot Games et les joueurs pro participant à la quatrième saison de la LCS (la ligue de League of Legends) que ces derniers n’avaient pas le droit de streamer tout jeu concurrent à League of Legends, entre autres.

league_of-legends

Au rang des interdits, nous trouvons Awesomenauts, Bloodlines Champions, Dawngate, Demigod, Dota 2, Hearthstone, Heroes of Newerth, Infinite Crisis, SMITE, StarCraft 2, World of WarCraft ou encore World of Tanks et World of Warplanes. Rajoutez à ça les sites de paris en ligne, les sites qui ont des contenus liés aux drogues, aux armes ou à la pornographie.

L’information a été confirmée depuis par le directeur de l’export chez Riot, RiotMagus‘ Rozelle.

Nous le clamons depuis le début : nous voulons que League of Legends soit un sport légitime. Il y a des bonnes choses qui découlent de cela (des joueurs professionnels salariés, des revenus liés aux streams, des visas…), mais il y a aussi tout un travail structurel à faire pour que notre système soit reconnu comme professionnel.

Dans le passé, quand ils streamaient, les joueurs professionnels n’avaient qu’à se soucier de leur image personnelle, et, tout au plus, ils devaient faire attention à ne pas utiliser une mauvaise marque de clavier pour garder leur sponsor heureux. Maintenant, ces joueurs ont signé un contrat pour intégrer une ligue professionnelle. Quand ils font un stream regardé par 50 000 fans, ils représentent aussi le sport en lui-même.

De manière similaire, vous ne verrez pas un joueur de la NFL promouvoir l’Arena Football ou un joueur sponsorisé par Nike porter des Reebok dans un show télévisé. Les joueurs pro sont libres de jouer aux jeux qu’ils veulent, nous leur demandons simplement de garder en tête que, sur un stream, ils sont les visages de la partie compétition de League of Legends.

Bon, ça ne nous parait pas fou comme raisonnement, mais on n’est peut-être pas très réveillé. Dites-nous !

Source: Source
stopwatch 2 min.