SkyJack Raspberry Pi : prenez le contrôle du drone de votre voisin

Gadget

Par Auré le

Le célèbre hacker Samy Kamkar (reconverti en chercheur en sécurité suite à ses déboires avec la justice américaine) a récemment fait la démonstration d’un système lui permettant de détourner en plein vol un AR.Drone 2.0 à partir d’un autre, pour en prendre le contrôle. Une façon de sensibiliser le public et les constructeurs aux problèmes que ceux-ci pourraient rencontrer lorsque les drones seront utilisés pour la livraison de colis ou d’autres services.

Détaillant toutes les étapes à suivre dans une vidéo disponible ci-dessous, on y apprend entre autres que celui-ci utilise quelques composants électroniques peu onéreux comprenant : un module Raspberry Pi (doté de son logiciel pirate SkyJack disponible en téléchargement), une antenne Wi-Fi externe longue portée (Alfa AWUS036H), une puce sans fil Edymax et une batterie USB, le tout installés sur le dos de son propre AR.Drone 2.0 bien qu’il soit également possible de faire fonctionner ses programmes depuis n’importe quel PC.

Piratant les connexions Wi-Fi aux alentours via le programme Aircrack-ng dans un rayon d’un kilomètre, Samy Kamkar explique qu’il capable de récupérer les paquets de données qui circulent entre les points d’accès et les terminaux des clients (y compris lorsque le réseau est chiffré) pour ensuite injecter des paquets de données au sein de ces flux de façon à pouvoir prendre le contrôle du drone d’un autre propriétaire…

« Il ne faut que quelques secondes pour prendre le contrôle d’un drone. À partir du moment où l’on se trouve à portée, on peut détourner entre 10 et 20 drones par minute. »

Une démonstration qui devrait à coup sûr inciter les constructeurs à parfaire les systèmes de sécurité de leurs drones pour que des projets de livraison tels que celui d’Amazon (ayant fait le buzz la semaine dernière) puissent réellement voir le jour.

ardrone-skyjack

Source: Source