Tablettes : Microsoft perce, Android s’affirme, Apple recule

Microsoft

Par Jerome Durel le

Avant de dire bonjour à l’année 2014, les analystes de l’institut NPD ont publié leurs chiffres concernant les parts de marché produits high-tech pour la quasi-totalité de l’année 2013 (janvier à novembre) dans les circuits commerciaux américains. On ne va pas s’attarder sur les PC qui vont mal, nous l’avons suffisamment dit, ni sur les Chromebook qui connaissent un succès grandissant. Intéressons-nous plutôt aux tablettes.

npdgroup_sales_dec13

L’année 2013 consacre les tablettes Android avec une part de marché qui a doublé en 2013, à 8,7% contre 4,2 l’année dernière. Le succès de Bugdroid se fait au détriment de la Pomme avec des iPad qui passent de 17,1 à 15,8%. Il faut aussi noter l’arrivée en embuscade de Microsoft et de ses tablettes Windows.

Alors que Redmond n’atteignait même pas la barre de 1% de parts de marché, la firme culmine aujourd’hui à 2,2%. Un succès qui s’explique entre autres par la multiplication des tablettes sous Windows 8 (RT) qui ne se limitent plus qu’à la Surface (Pro). Une diversité qui permet d’envisager plus sereinement des alternatives au PC sous Windows Traditionnels. Une tendance qui devrait se confirmer en 2014 selon toute vraisemblance, notamment grâce à Nokia.