L’armée sud-coréenne utilise Kinect pour surveiller ses frontières

Par Henri le

La frontière séparant la Corée du Nord et du Sud est une des plus surveillées du monde. Mais un nouveau mirador a déjà pointé le bout de son nez : Kinect.

681px-Korea_DMZ2

Jae Kwan Ko est un développeur sud-coréen, qui vient d’annoncer avoir travaillé sur un programme un peu particulier. Il aurait en effet conçu une application dédiée à la surveillance, sur le premier Kinect de Microsoft. Le dispositif, déployé en août (mais l’information était restée secrète), sert à surveiller la zone démilitarisée qui sépare les deux pays.

Le site sud-coréen Hankooki indique que le programme permet à Kinect d’identifier les objets traversant cette zone. Cela permet par exemple de discerner si un humain ou un animal se balade là où il ne devrait pas. Si le système détecte un humain, il alertera automatiquement l’avant-poste le plus proche. Les autres détails sont restés confidentiels, surement pour une raison de sécurité.

Je n’aurais jamais pensé utiliser un système dédié aux jeux pour une tache sécuritaire. (Jae Kwan Ko)

img_3772

Jae Kwan Ko a ajouté que le dispositif détectera bientôt la fréquence cardiaque et la chaleur, ce qui indique que l’armée sud-coréenne se procurera la version Xbox One.

La console n’est en revanche toujours pas sortie là-bas. La Corée du Nord, on n’en parle pas !

stopwatch 5 min.