Bouygues Telecom et SFR : la carte de la mutualisation

Smartphone

Par Gregori Pujol le

Bouygues Telecom et SFR ont annoncé vendredi soir un accord de mutualisation de leurs réseaux mobiles. Ce matin, les deux opérateurs ont détaillé cet accord visant notamment à réduire les coûts, 100 millions d’euros par an pour Bouygues et 200 millions pour SFR à partir de 2018 !

La mutualisation du réseau porte sur les zones les moins denses du pays (57 % de la population), hors zones blanches (1 %, déjà mutualisé à trois opérateurs). Le total d’antennes (2G, 3G et 4G) sur cette zone va ainsi passer de 18.500 à 11.500 puisque les deux opérateurs vont partager leurs équipements. Conforme au poids respectif des deux opérateurs, la France a ainsi été séparée en « plusieurs tranches » (voir ci-dessous), Bouygues Telecom se charge d’une partie du sud-est ainsi que d’une bande allant de la Bretagne à la Savoie, alors que SFR gère le reste du pays, ce qui représente environ 60 % de la zone de mutualisation.

Ce réseau commun sera dorénavant géré par une co-entreprise nommée Infracos, cependant chaque opérateur conservera une capacité d’innovation autonome ainsi qu’une indépendance commerciale et tarifaire totale, et continuera de proposer des services différenciés grâce à la maîtrise de son cœur de réseau et de ses fréquences.

sfr-bt

Source: Source