@HouseofCards trolle sur Twitter et assure la promo de la saison 2

Business

Par Elodie le

Pour le lancement de la très attendue saison 2 de House of Cards, le compte Twitter de la série s’est accordée une petite auto-promo bien sentie avec l’aide de quelques politiques US présents sur le réseau social… À l’image de la série donc.

HouseofCards_troll_twitter_saison2

Barack Obama avait prévenu ce vendredi 14 février, lançant lui-même les hostilités

Comme à son habitude, la série a conservé le format qui a fait son succès (en tout cas, ne l’a pas empêché), l’intégralité de la saison 2 diffusée en une fois sur la plateforme Nextflix.
Pour annoncer son arrivée prochaine, quoi de mieux que de troller gentiment les politiques de tous bords à la manière de Frank Underwood (Kevin Spacey), le héros – déjà culte – de la série. C’est Buzzfeed qui nous rapporte cette campagne inédite et savoureuse.

Le sénateur démocrate Chris Murphy se plaint de la pile de courrier qui l’attend


« Vous ne devez pas perdre votre détermination. Allez de l’avant même si vous devez le faire seul. »

Au sénateur démocrate, Charles « Chuck » Schumer, enthousiasmé par l’ouverture prochaine d’un restaurant dans sa ville de Buffalo et impatient d’y goûter son porc et sa poitrine de bœuf, « Comment sont leurs travers de porc ? » lui rétorque @HouseOfCards

À Adam Kinzinger, membre du parti Républicain, fêtant le 205e anniversaire du Président Lincoln, @HouseOfCards lui rappelle : « On ne parle pas des anniversaires. »

Cory Gardner, membre du parti Républicain avait parié sur la victoire des Broncos, malheureusement pour lui il a dû s’acquitter de sa dette. « Ca me donne faim » lui répond @HouseofCards

Lorsque Eric Swalwell du parti démocrate marque sur sa to do list de faire servir plus de vins californiens à la Maison Blanche lors des dîners d’États,


@HouseofCards lui propose « Nous trinquerons à ça »

Cory Booker, sénateur démocrate disserte : « Vous ne pouvez pas contrôler le temps, mais vous pouvez contrôler votre humeur. Laissez la tempête de verglas venir, mais ne lâcher jamais votre chaleur ». Encore plus énigmatique, @HouseofCards répond : « J’aime les fers, mais j’aime le feu. »

Source: Source